Les fonds immobiliers
non-cotés

face au deuxième tour de la crise - la résistance des valeurs

La résistance des valeurs

Après notre série de notes hebdomadaires durant la période de confinement, et avec le recul donné par les récents développements sanitaires (fin de la première vague de l’épidémie et déconfinement progressif de l’Europe continentale) il nous a paru intéressant de reprendre le fil de l’analyse. En particulier, la question des valorisations
immobilières se pose, au regard du nouvel environnement économique. C’est la situation des fonds immobiliers non cotés (SCPI, SCI, OPCI) que nous examinerons plus particulièrement, en positionnant les stratégies de Primonial REIM dans cette analyse.

Lire la note

fonds immobilier non-cotés valeur SCPI

L'équipe Recherche

Daniel While Primonial REIM recherche immobilier SCPI
Daniel While Directeur recherche, stratégie et développement durable

Henry-Aurélien Natter Responsable Recherche

Adrien Isidore
Adrien Isidore Économiste Statisticien

Vous aimerez aussi

L'immobilier européen dans l'allocation d'actifs : nouveau monde, nouveau modèle
  • Etude thématique

L'immobilier européen dans l'allocation d'actifs : nouveau monde, nouveau modèle

16/06/2022 Par Henry-Aurélie Natter, Adrien Isidore

L'étude analyse la part optimale qu’il convient d’allouer entre pays et entre classes d’actifs selon la stratégie souhaitée et les mécanismes existants.

Lire la suite
Convictions immobilières Europe : 1er trimestre 2022
  • Point marché

Convictions immobilières Europe : 1er trimestre 2022

03/05/2022 Par Henry-Aurélien Natter

Dans un contexte de fébrilité des bourses mondiales, le marché européen des biens immobiliers aura réalisé une accélération du volume d’investissement avec 70 milliards d’euros investis au premier trimestre 2022 (+18% sur un an).

Lire la suite
Convictions Immobilières Europe : Bilan 2021
  • Point marché

Convictions Immobilières Europe : Bilan 2021

10/02/2022 Par Henry-Aurélien Natter

Le marché européen de l’immobilier commercial a confirmé son retour à la croissance avec 318 milliards d’euros investis en 2021 (+23% sur un an). Les investisseurs ont poursuivi leur stratégie d’acquisition des immeubles « core » qui se sont concentré (62%) sur l’immobilier de bureaux et résidentiel.

Lire la suite